Séjour à Athènes et en Argolide

Les voyageurs qui visitent la Grèce ont l’occasion de la découvrir à travers son histoire, des premiers habitants qui ont peuplés ces terres jusqu’à nos jours. La Grèce, berceau de la démocratie et de la philosophie, en fait une destination prisée par les amateurs d’histoire et de paysages à couper le souffle.

On ne peut penser à ce pays sans penser à la mythologie: Heracles, Zeus, Apollon et bien d’autres dieux qui ont meublé notre imagination pendant notre jeunesse.

La Grèce se classe en deux parties bien distinctes, le continent et les iles. Pour bien connaitre ce pays et les gens qui y vivent, il faut s’élancer sur les routes entre mer et montagnes ou prendre les traversiers comme le font les insulaires, de là, vous découvrirez les merveilles architecturales et archéologiques qui sont d’une richesse que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Stade olympique

Le Parthénon

Athènes

Le rocher sacré de l’Acropole, par définition, est une citadelle construite sur la partie la plus élevée et la mieux défendu de la cité. De plus, rien de surprenant que ce bâtiment soit inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Fondement de toute civilisation occidentale, Athènes peut vous surprendre et vous émouvoir.Avec ses places ombragées, ses patios fleuris, laissez-vous charmer par une visite dans les ruelles de la Plaka où abondent de nombreux restaurants et boutiques de souvenirs, endroit historique qui nous donnent un aperçu de ce qu’était l’ancienne Athènes. Elle détient de merveilleuses tavernes qui proposent des recettes qui ont fait la réputation de ces établissements.

À chaque heure, sur le pavé du Parlement d’Athènes, vous pourrez assister à la relève des Evzones, des gardes républicains portant la fustanelle, qui est une jupe pour hommes composée de nombreux plis, relatant les années de l’occupation turque en Grèce.

Sur bien d’autres sites admirables dans cette métropole ardente, la richesse historique et culturelle en font une ville jeune et contemporaine malgré son passé chargé d’histoire, de culture et de découvertes.

La Plaka

Les Cariatides

Evzones

Canal de Corinthe

Quittant la ville d’Athènes, pour se rendre dans le Péloponèse, on traverse un canal qui rejoint le golfe Saronique au Golfe de Corinthe. Aux environs de 600 ans avant notre ère, on transportait les navires entre ce deux étendus d’eau sur des sortes de rampes en bois, ce qui évitait de faire le tour du Péloponèse et qui faisait gagner un temps précieux.

Déjà à cette époque, on envisageait de creuser un canal qui ferait la jonction entre les deux golfes. De nombreux empereurs ont tenté de faire un canal mais sans succès. En 1893, après 11 ans de travaux titanesques, finalement le canal fut achevé. D’une longueur de 6 km, avec des falaises d’une hauteur de 90 mètres, c’est le paysage favori des visiteurs. Chaque année, il passe dans le canal environ 11,000 navires.

Le canal de Corinthe sud-est

Le canal de Corinthe nord-ouest

Séjour en Argolide

L’Argolide est bordée au nord par le golfe Saronique et au sud par le golfe Argolique, située dans la péninsule du Péloponnèse. Comme point de départ de cette région, Tolo est sans contredit un incontournable. Ce site touristique et balnéaire est très prisé par les vacanciers de par son climat, ses reliefs et ces petites iles dans la baie.

On peut partir en excursion pour la journée et faire la visite de Nauplie, Épidaure et Mycènes. Ces trois destinations sont près l’une de l’autre et se visite très bien dans la même journée.

Plages de Tolo

Ville de Tolo

Nauplie

Nauplie, petite ville fut la « Naples grecque » des Vénitiens et la première capitale officielle de la Grèce en 1828.

D’après la mythologie, le fils de Poséidon, Nauplios, serait le fondateur de cette ville.

Lors de votre visite, vous pourrez vous rendre au marché qui regorge de fruits et légumes frais. Les marchands sont charmants et très accueillants, demander leur conseil pour la préparation de votre prochaine recette de spécialité grecque.

Si vous regardez vers la baie, vous pourrez y apercevoir sur un petit ilot, la forteresse de Bourdzi. Elle a été construite par les Vénitiens en 1493 pour protéger la ville des pirates. Tour à tour, elle servi de prison jusqu’en 1930 et d’hôtel jusqu’en 1970.

Marché public

Forteresse de Bourdzi

Ruelle de Nauplie

Théâtre d'Épidaure

Épidaure, sanctuaire dédié à Asclépios, était un haut lieu de la médecine. Il a été construit vers 340 avant notre ère pour que les malades soignés à l’Asclépion puissent voir les représentations et se divertir. Ce théâtre est l’un des sites les plus important de la Grèce antique.

C’est une merveille architecturale avec une acoustique irréprochable. Tous les quatre ans, à chaque printemps des représentations théâtrale de musique ainsi que des chants avait lieu à cet endroit.

Depuis 1955, le théâtre est le cadre du Festival d’Épidaure : tous les vendredis et samedis soir, de juin à septembre, ont lieu des représentations de drames antiques, mais aussi des spectacles de chants lyriques dont la célèbre Maria Callas donna une présentation, ainsi que d’autres événements culturels. Le site du théâtre d’Épidaure fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO

Théâtre d’Épidaure

Estrade du théâtre

Scène du théâtre

Acropole de Mycènes

Mycènes est une cité antique de l’âge de bronze située sur une colline au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse, elle donne son nom à la civilisation mycénienne qui se développe à partir de 1700 avant notre ère en Grèce continentale.

Selon la mythologie, le site, entouré de murs cyclopéens fabriqués à l’aide de gros blocs de pierre et construits par des Cyclopes, ces êtres géants légendaires peuplant l’Asie mineure, aurait été fondé par Persée.

L’imposante Porte des Lionnes qui marque l’entrée principale de l‘Acropole, doit son nom à une plaque de pierre encastrée sur un linteau représentant deux lionnes sculptées se faisant face. Cette construction date de 1250 avant notre ère.

Lors de ces fouilles, les archéologues ont découvert sur le site, une pièce semi-souterraine de forme intérieure circulaire nommée trésor d’Atrée ou tombe d’Agamemnon. Édifiée autour de 1250 avant notre ère, cette pièce fut construite avec des pierres énormes qui garantissaient sa stabilité et pouvait supporter la pression de son propre poids et en faisait une structure lisse. La porte d’entrée était richement décorée et ce luxe ne manque pas de surprendre pour l’âge du bronze. Toutes ces décorations sont désormais à Londres. Lors des premières fouilles du site, on a cru que c’était un énorme four.

Trésor d’Atrée

Porte des Lionnes

Masque d’Agamemnon

Fin de la première étape

Alors ici s’achève la première partie de ce voyage en Grèce, la prochaine étape vous fera connaitre ce qu’étaient les premiers jeux olympiques, vous aller traverser le golf de Corinthe pour vous rendre sur le continent afin de découvrir une ile où des Empereurs y ont fait construire un palais majestueux.