De Québec vers l'Arizona

Lundi le 7 mai 2018, nous partions en voyage dans les parcs du sud-ouest des États-Unis pour une période de deux semaines pendant lesquelles nous visiterons les principaux parcs de l’Arizona et de l’Utah.

Premier vol de Québec vers Montréal et le suivant de Montréal vers Phoenix. Nous avons traversé les douanes américaines à Montréal. Comme on était en transit à notre arrivée à Montréal, nous avons quand-même repassé la sécurité pour se rendre du côté américain, un gros avantage Puisque, rendus à destination, nous pourrons partir directement sans passer de douanes.

*Il y a des frais pour les bagages enregistrés sur la plupart des vols transfrontaliers, vous devez en plus payer si vous désirez prendre un repas à bord pendant le vol (voir les détails avec votre compagnie aérienne)

Vol vers l’Arizona

Arrivée à l’aéroport de Phoenix : on prend une navette* pour se rendre où sont regroupées pratiquement toutes les agences de location de voiture.

*Les navettes sont directement à la sortie de l’aéroport. Au retour, il faut prendre la navette qui vous amènera à votre terminal de retour. Assurez-vous de prendre la navette pour le bon terminal, le tout est clairement identifié sur les navettes.

Nous quittons Phoenix en direction de Tucson pour y passer deux nuits. Comme nous avons une voiture et que c’est un endroit qui nous sert uniquement pour dormir, nous avons choisi un hôtel près d’un aéroport, beaucoup moins cher et avec de très bons services. Une grande chambre, le petit déjeuner compris et un restaurant de type bistro pour le souper. L’hôtel possède également une piscine ou il n’y a presque personne, en restant discret, on peut y apporter des breuvages et des amuses-gueules.

Bird cage theatre

Diligence, Tombstone

Wells Fargo, Tombstone

Règlements de compte à OK Corral

Notre première journée de visite nous amène à Tombstone, petite ville américaine située dans le comté de Cochise, dans l’État de l’Arizona. Elle fut fondée en 1879 par le prospecteur Ed Schieffelin sous le nom de O.K. Corral. Elle doit son essor aux mines d’argent. Elle est restée célèbre pour être le lieu où s’est déroulée la fusillade d’OK Corral qui a eu lieu le 26 octobre 1881. De nombreux films hollywoodiens ont été faits afin de représenter cette fameuse fusillade.

Aujourd’hui, cette petite ville reste dans notre imaginaire comme un reflet de ce qui pouvait se passer au tout début. La ville historique, ou plutôt la rue du nom de Allen Street, renferme de nombreux bâtiments qui ont passés le temps, comme entre autres le Big Nose Kate Saloon où nous avons pris notre repas du midi ainsi que le Bird Cage Theater, des commerces où l’on retrouve des reproductions des vêtements qui étaient portés à cette époque, des chapeaux, des bottes de cowboy et même des reproductions de revolver et autres armes à feu.

Bien sûr, les règlements de compte sur la place publique sont révolus, mais on y retrouve plusieurs fois par jour des mises en scènes relatant cette célèbre fusillade. On peut également faire des tours de Diligence, c’est une voiture tirée par des chevaux pour le transport en commun, et découvrir les lieux comme on le faisait autrefois.

Shérif Wyatt Earp

OK Corral, Tombstone

Big nose Kate’s saloon, Tombstone

Parc de Saguaro

Tôt le matin, nous prenons la direction du parc de Saguaro, il fut créé en 1933 comme monument national et en 1994 comme parc national. Le nom Saguaro vient de la langue amérindienne qui veut dire cactus. Bref arrêt au centre d’interprétation du parc pour y prendre une carte et recevoir quelques explications. Si vous faites plusieurs parcs lors de votre séjour, procurez-vous une passe annuelle au prix de 80$ US qui donne accès aux différents parcs des USA et qui doit-être achetée directement dans les parcs et non via leur site web cela ne fonctionnera pas : la transaction va être accepté si vous tentez d’acheter via le site, mais vous recevrez un courriel comme quoi elle est refusée.

 

Cette section de 11 km se fait en voiture avec divers points d’arrêt où on peut emprunter des sentiers pédestres. On y observe les majestueux saguaros pesant plusieurs tonnes et à cette époque de l’année, les cactus sont en fleurs. De plus, cette fleur est l’emblème officielle de l’état de l’Arizona. Si vous êtes chanceux, vous pouvez y apercevoir des Géocoucous ou Road Runner filant à toute allure dans cette zone désertique. Il faut faire attention, car on peut rencontrer également le crotale du désert avec ses couleurs et son camouflage qui s’harmonisent parfaitement avec son environnement. Bien sûr, le pic de saguaro qui est une espèce endémique. On quitte le parc en fin d’avant-midi pour prendre la direction de Holbrook où nous arriverons en fin d’après-midi.

Cactus Saguaro en fleur

Saguaro national park

Pic de Saguaro

Petrified Forest national park

Situé dans l’état de l’Arizona et créé en 1906 comme monument national et en 1962 comme parc national, le Petrified Forest national park est l’un des parcs les plus fascinants, non par ses paysages à couper le souffle, mais plutôt par ce qu’il contient, car ce site est remarquable par sa grande concentration d’arbres fossilisés qui ont plus de 200 millions d’années pour la plupart et tous ces arbres fossilisés se trouvent sur un trajet de 45 km.

Les amateurs de photos seront charmés par les variations de couleurs que l’on peut avoir sur le site, surtout en matinée et en fin de journée.
Premier arrêt, centre d’interprétation du parc où on peut se procurer une carte du site et diverses explications sur ce qu’il y a à voir. Ne vous risquez pas à apporter avec vous un morceau d’arbre fossilisé, car ce geste est totalement interdit, si vous vous faites prendre vous devrez payer de fortes amendes.

Petrified Forest

Petrified Forest visitor center

Petrified forest

À l’arrière du centre, vous pourrez emprunter des sentiers où vous pourrez observer les différents arbres fossilisés. N’oubliez pas de vous prendre un chapeau et de vous apporter de l’eau, car le terrain ne contient aucun coin ombragé et est directement au soleil. Je peux vous dire qu’il est fort, le seul endroit ombragé c’est le centre d’interprétation.

Le Painted Desert occupe une partie du Petrified Forest National Park dans l’Arizona. Sa popularité est dû à ses différentes couleurs éclatantes. À la sortie du parc, on peut y voir une vieille voiture abandonnée, vestige d’un autre temps, qui se trouve sur une ancienne section la route 66 qui reliait Chicago à Los Angeles entre 1926 et 1985.
Nous reprenons la route vers Gallup au Nouveau Mexique, où nous passerons la nuit.

Vieille voiture abandonnée sur la route 66

Painted desert

Route 66, Arizona

Fin de la deuxième étape

Prochaine étape de notre voyage dans le Sud-Ouest américain, nous ferons la visite de nos tout premiers canyons, on visitera un territoire qui appartient aux Navajo où de nombreux films ont été tournés, un parc où la nature y a fait des sculptures à couper le souffle et nous verrons des peintures laissées par les Premières Nations.